/news/tele

Tragédie des Éboulements: Georges Pothier se souvient

TVA Nouvelles

Cinq semaines après le lancement de LCN, une tragédie ébranlait le Québec et forçait la chaîne de nouvelles en continu à se transformer.

Le 13 octobre 1997, la pire tragédie routière de l'histoire du Québec se produisait dans Charlevoix. Par une belle journée de l'Action de grâce, un autocar avec 47 passagers à son bord plongeait alors dans un profond précipice après avoir perdu le contrôle dans la côte des Éboulements, dans Charlevoix.

Les occupants, tous des membres de l'âge d'or de la petite municipalité de Saint-Bernard, en Beauce, se rendaient à L'Isle-aux-Coudres pour l'Action de grâce. 44 personnes ont péri dans l'accident.

«Au départ, à LCN, les bulletins étaient en direct, mais ils étaient tout montés. Il n'y avait pas vraiment de place à l'improvisation», a expliqué Georges Pothier à l'occasion des 20 ans de la chaîne LCN.

«Or, la tragédie des Éboulements arrive. Il faut être sur le terrain. Il faut dire aux Québécois ce qui se passe dans Charlevoix ce jour-là», a ajouté le journaliste pour qui LCN «a changé le paysage médiatique au Québec».

Selon Georges Pothier, en quelques minutes, tout s'est mis en branle et l'équipe de LCN a pu diffuser des bulletins en direct du lieu du drame pendant des heures.

«C'est le début de ce qu'est devenu LCN des années après», a-t-il ajouté. «Cette tragédie a orienté l'avenir de LCN», croit Georges Pothier.

L'enquête du coroner sur la tragédie des Éboulements a dévoilé que l'autocar n'était pas en bon état mécanique et que l'accident aurait pu être évité.

Les freins n'ont tout simplement pas fonctionné dans la pente abrupte.

Dans la même catégorie