/news/world

Les derniers habitants d'une zone inondée appelés à évacuer

Agence France-Presse

Le maire de Houston a appelé vendredi les habitants de quartiers inondés situés près de deux réservoirs à quitter cette zone qui pourrait rester encore deux semaines sous les eaux.

Une poignées des habitants de 15 000 et 20 000 maisons construites près des réservoirs de Addicks et Barker, dans l'ouest de la ville, refusent de suivre les appels à évacuer. Ils doivent être approvisionnés régulièrement par les secours, notamment en eau potable, alors que la zone est submergée par l'eau libérée des bassins de rétention qui débordent.

«Les maisons dont on parle n'ont pas été inondées directement par les pluies de l'ouragan Harvey. Elles sont maintenant inondées à cause des lâchers d'eau» des bassins, a expliqué le maire, Sylvester Turner.

Il a encouragé «dans les termes les plus fermes» les habitants à quitter leurs logements inondés et rejoindre des centres d'accueil d'urgence «car les choses ne s'arrangeront pas d'ici 10 à 15 jours».

Harvey, qui a touché la côte texane le 25 août, a fait au moins 42 morts et plusieurs dizaines de milliers de sinistrés.

Dans la même catégorie