/news/world

«Je suis toute seule avec mon petit garçon de trois ans», une Québécoise

TVA Nouvelles

Des trémolos dans la voix, la larme à l’œil, une Québécoise en vacances en République dominicaine seule avec son jeune enfant implore Sunwing de les rapatrier à l’approche de l’ouragan de catégorie 5 Irma.

«Si Sunwing nous écoute, j’aimerais qu’on prenne en considération que je suis toute seule avec un petit garçon de 3 ans et j’aimerais ça rentrer chez moi», a lancé Suzanne Abid en entrevue à TVA Nouvelles alors qu’elle se trouvait dans sa chambre d’hôtel de Punta Cana.

«Il n’y a personne pour nous aider, alors qu’Air Transat rapatrie tous les voyageurs. On commence à paniquer», poursuit-elle.

Suzanne Abid soutient qu’elle est incapable d’entrer en contact avec Sunwing. «Il n’y a rien à faire. On n’a eu aucune directive. On est à l’hôtel Vista Sol. On n’a pas de briefing, c’est comme s’il n’allait rien se passer ici», souffle-t-elle en s’essuyant les yeux.

«Je n’ai pas d’autre choix que d’essayer de prendre un taxi et essayer d’aller à l’aéroport. Je sais que Transat a quelques places, mais c’est 2000 dollars», fait savoir la mère de famille.

Sunwing rassure ses clients

De son côté, le Groupe de voyage Sunwing affirme par voie de communiqué avoir «pris les mesures nécessaires afin de rapatrier (ses) vacanciers» dans les endroits touchés par un avis d’ouragan.

Après Saint-Martin la veille, le grossiste dit avoir organisé deux vols «de secours» pour aujourd’hui à partir de Punta Cana et Puerto Plata, en République dominicaine pour permettre l’évacuation des voyageurs dont le retour était prévu plus tard cette semaine. Il a de plus annulé ses vols de mercredi et jeudi en direction de Punta Cana.

Nous continuons de surveiller étroitement l’ouragan Irma tandis qu’il déferle sur les Caraïbes. Nous avons déjà pris les mesures nécessaires afin de rapatrier nos vacanciers qui se trouvent aux destinations que nous desservons pour lesquels un avis d’ouragan a été émis. Nous communiquons constamment avec nos représentants à destination, lesquels tiennent nos vacanciers sur place informés au sujet de la situation et les aident à apporter les changements nécessaires à leurs plans de voyage.

Quant à Cuba, Freeport aux Bahamas ainsi que la Floride, Sunwing indique que l’horaire prévu sera suivi, mais que sa politique d’ouragan s’applique aux passagers devant voyager vers ces destinations entre mercredi et dimanche inclusivement.

Il assure également que «tous les passagers se sont vu offrir l’option de changer de destination ou de déplacer leur voyager à une date ultérieure».

Cliquez ici pour accéder aux horaires de vol de la compagnie, à mesure qu’ils deviennent disponibles.

Dans la même catégorie