/news/law

La procureure de la Couronne blessée, le procès de Tshilumba retardé

Michaël Nguyen | Agence QMI

PHOTO COURTOISIE/SERVICE DE POLICE DE MONTRÉAL

La procureure de la Couronne au procès d’un jeune homme accusé d’avoir assassiné une employée d’un Maxi s’est blessée au dos, si bien que le procès a dû être reporté de quelques jours.

«C’est impossible [pour Me Catherine Perreault] de se déplacer, elle a eu un incident», a expliqué au jury la juge Hélène Di Salvo, mercredi matin au palais de justice de Montréal.

La procureure sera de retour vendredi, date à laquelle les premiers témoins seront entendus.

Randy Tshilumba, 21 ans, est accusé du meurtre au premier degré de Clémence Beaulieu-Patry, une jeune femme de 20 ans tuée le 10 avril 2016 à Montréal.

«[La victime] a été poignardée à plusieurs reprises sur son lieu de travail, un Maxi de la rue Papineau», a expliqué la magistrate lors de la sélection du jury, la semaine passée.

Vêtu d’une simple chemise bleue, Tshilumba avait l’air serein dans le box des accusés, séparé du jury par une grande baie vitrée.

Au total, la Couronne compte faire entendre 28 témoins, dont deux médecins et six sergents-détectives. On ignore si la défense compte présenter des témoins, puisqu’elle n’a pas à ouvrir son jeu avant la fin de la preuve de la Couronne.

Le procès devrait durer cinq semaines. Tshilumba est défendu par Mes Philippe Larochelle et Sébastien Chartrand.

Dans la même catégorie