/news/world

Ouragan Irma: Ottawa ne volera pas au secours des Canadiens

Guillaume St-Pierre

 - Agence QMI

Le Canada n’a pas pour l’instant l’intention de voler au secours des touristes canadiens piégés par l’ouragan Irma. Ottawa se fie aux compagnies aériennes pour permettre à ses ressortissants coincés dans la tempête de rentrer à la maison en sécurité.

«Nous rappelons à tous les Canadiens qui se trouvent dans la trajectoire de se préparer, d’avoir un plan et surtout de suivre les conseils des autorités locales», a prévenu le premier ministre Justin Trudeau, jeudi.

Les principales compagnies aériennes canadiennes ont considérablement augmenté leurs effectifs afin de permettre à un maximum de leurs clients de revenir au pays.

Uniquement à Cuba, quelque 10 000 touristes de différentes nationalités ont été évacués.

Malgré tout, des Québécois sont toujours piégés dans les Caraïbes, notamment parce que des aéroports ont été complètement détruits par les forts vents.

Au bureau de la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, on dit surveiller la situation de près.

Mais, «pour l’instant», Ottawa ne compte pas intervenir directement sur le terrain pour ramener des Canadiens mal pris au pays. Cela demeure toutefois une possibilité, selon une source.

Frégate

Une frégate canadienne a d’ailleurs quitté le port d’Halifax en direction du Sud, jeudi, avec à son bord du matériel humanitaire.

Un hélicoptère Sea King a aussi été placé sur le pont afin de mener d'éventuelles opérations de secours.

Par ailleurs, le Canada n’a reçu pour l’instant aucun appel à l’aide des pays frappés de plein fouet par la tempête, comme la France et le Royaume-Uni, qui ont de nombreux territoires dans les Caraïbes.

Dans la même catégorie