/news/world

Vents et fortes pluies en République dominicaine alors qu'Irma approche

Agence France-Presse

Des vents de 285 km/h et de fortes pluies touchaient jeudi la République dominicaine alors que l'ouragan Irma approchait, obligeant à évacuer environ 5500 habitants.

Le cyclone, de catégorie cinq, a fait déjà au moins dix morts sur son passage et dévasté avec une violence inouïe un chapelet d'îles caribéennes.

Jeudi soir, il se trouvait à 155 kilomètres au nord de la station balnéaire de Punta Cana, selon l'Office national de météorologie (Onamet).

«Actuellement le pays reçoit les pluies, les vents, les vagues sur la côte nord. Même si le centre (du cyclone) reste dans les eaux de l'Atlantique, les nuages persistent sur le territoire national», a indiqué le météorologue Francisco Holguin, du Centre des urgences (COE), précisant qu'il est tombé 100 millimètres d'eau.

Selon l'Onamet, l'oeil du cyclone ne devrait pas toucher directement le territoire dominicain. Haïti, Cuba et la Floride sont ensuite menacés par son passage.

Le directeur du COE, Juan Manuel Méndez, a appelé la population à rester à l'abri, car «le pire n'est pas encore passé», tandis que 5.582 personnes ont été relogées dans des hébergements de l'État ou chez des proches.

Au total, 1116 logements ont déjà été affectés par les inondations, des chutes d'arbres et les rafales de vent et les autorités ont effectué des coupures électriques préventives.

Une douzaine de communes étaient isolées par la crue des fleuves et dans l'est plusieurs routes ont été bloquées par des arbres tombés à terre.

Une centaine de vols prévus jeudi et vendredi ont été annulés dans les aéroports de l'île et l'activité dans les entreprises était à l'arrêt.

Selon l'Onamet, les pluies et vents forts continueront pendant la nuit sur toute la zone côtière, surtout à Monte Cristi et Puerto Plata, qui restent en alerte rouge.

«Nous pouvons nous attendre à plus de 200 millimètres, nous allons avoir beaucoup de pluie dans cette zone. Saint-Domingue ne recevra peut-être pas de rafales de vent, mais des précipitations, si», a prévenu M. Holguin.

Dans la même catégorie