/news/world

Des milliers de Québécois rapatriés

Francis Halin | Agence QMI

JOEL LEMAY / AGENCE QMI

Les compagnies aériennes tentent d’augmenter la cadence d’un cran pour ramener au pays le plus de voyageurs possible coincés dans les zones touchées des Caraïbes.

«Nous avons exploité jusqu’à maintenant 24 vols supplémentaires, ce qui représente plus 6000 sièges de plus au départ des régions touchées», explique la porte-parole d’Air Canada, Isabelle Arthur.

Air Canada dit même devoir utiliser des avions de 450 sièges plutôt que de 282 sièges comme d’habitude.

Aéroports fermés

Mme Arthur ajoute qu’Air Canada n’a pas pu voler au secours de passagers de Providenciales dans les Îles Turks et Caïcos puisque l’aéroport a dû être fermé.

Sunwing évacue en ce moment les vacanciers des Cayos de Cuba vers Varadero. De là, le transporteur promet d’envoyer des vols spéciaux pour les rapatrier. Vendredi soir, la compagnie devait avoir envoyé 18 vols de secours. Six autres sont prévus ce matin selon la chef marketing Marie-Josée Carrière.

Du côté d’Air Transat, les 4500 vacanciers de la République dominicaine, de Cuba ou de la Floride ont été ramenés au Québec sur une vingtaine de vols, explique Debbie Cabana Directrice Marketing, médias sociaux et relations publiques.

Sans surprise les vols à destination des zones touchées, ou qui s’apprêtent à l’être, comme Cuba et la Floride, sont tous annulés. Une vingtaine d’avions qui devaient décoller demain de Montréal vers ces destinations resteront cloués au sol. Les touristes devront attendre avant de pouvoir se rendre à Santa-Clara, La Havane, Holguín, à Cuba.

5 conseils aux voyageurs touchés

1. Abonnez-vous aux alertes de votre compagnie

2. Contactez immédiatement votre hôtel

3. Obéissez aux ordres d’évacuation

4. Vérifiez souvent la météo

5. Reportez votre voyage si nécessaire

Dans la même catégorie