/news/politics

Le NPD accuse les libéraux de laisser tomber les Canadiens

Guillaume St-Pierre | Agence QMI

Andre Forget/QMI Agency

Le NPD accuse le gouvernement Trudeau de ne pas saisir l’urgence de secourir les Canadiens piégés dans les zones sinistrées dans les Caraïbes par l’ouragan Irma.

«La première responsabilité du gouvernement est de protéger ses citoyens ici et à l’étranger», affirme la députée du NPD Hélène Laverdière.

«Il est vraiment urgent que le Canada prenne tous les moyens possibles, en travaillant avec d’autres pays, pour sortir les gens de là», ajoute l’ancienne diplomate.

Malgré les nombreux SOS lancés par des touristes québécois en détresse, Ottawa n’a pas l’intention de voler à leur secours, du moins pour l’instant.

Dans un courriel, le ministère des Affaires étrangères se contente d’encourager «les voyageurs à communiquer avec leur agent de voyage ou leur voyagiste».

Mme Laverdière en conclut que les libéraux de Justin Trudeau ne semblent pas prendre la mesure de la «crise».

L’ouragan Irma, possiblement le plus dévastateur de l’histoire, a tout détruit sur plusieurs îles paradisiaques des Caraïbes où affluent chaque année des milliers de touristes, dont de nombreux Canadiens.

À plusieurs endroits, l’aéroport local n’est plus en état de recevoir des voyageurs.

«Le gouvernement doit absolument aller sur le terrain, dit Hélène Laverdière. Il faut envoyer des avions ou des bateaux.»

«Dans certains pays, les autorités locales sont débordées. On ne peut pas laisser toute la responsabilité aux compagnies aériennes», précise-t-elle.

Invité à commenter la situation de détresse dans laquelle se trouvent de nombreux Canadiens, le ministère des Affaires étrangères s’est contenté de dire qu’il «surveille de près l’ouragan Irma et est prêt à offrir une aide consulaire».

On recommande aussi de «communiquer avec le bureau du gouvernement du Canada le plus près», même si certains d’entre eux sont actuellement fermés par mesure de précaution à cause de la tempête, selon nos informations.

Le chef du Parti conservateur Andrew Scheer, de son côté, s’est limité à souligner que «c'est au gouvernement de s'assurer que les Canadiens qui sont en situation de danger à cause de l'ouragan Irma aient accès à toute l'information disponible et que les ambassades fassent tout en leur pouvoir pour les aider».

Dans la même catégorie