/news/world

Irma s’approche de la Floride: 500 000 snowbirds aux aguets

Cassandre Forcier-Martin | TVA Nouvelles

Ils sont plus de 500 000 snowbirds québécois à suivre attentivement la trajectoire de l'ouragan Irma. Henri Chabot possède un condo en Floride depuis plus de 25 ans et il risque de tout perdre en raison de la tempête monstre qui s'en vient directement sur la péninsule.

 «On a toujours tendance à ne pas trop s'assurer parce qu'on se dit que c'est des chalets, des vacances et que ce n'est pas notre maison, mais là si on perd tout, ça va monter à plusieurs milliers de dollars», a-t-il indiqué samedi en entrevue avec TVA Nouvelles.

Bien qu'ils choisissent la chaleur depuis plusieurs années, cette fois-ci ils préféreraient une tempête de neige.

«J'ai deux fils, ils ont communiqué avec moi, puis je leur ai dit que pour une fois j'étais content d'être au Québec», a souligné M. Chabot.

Homme d'affaires inquiet

L'homme d'affaires bien connu à Québec Jean-Guy Sylvain a, de son côté, des millions de dollars en jeu. C'est le premier ouragan qu'il vit depuis qu'il est propriétaire du complexe Aztec.

«Aztec, on l'a évacué complètement! J'ai aussi quatre maisons là-bas et on a tout barricadé! Les maisons sont également évacuées! L'hôtel, le gouvernement l'a pris en charge», a expliqué l'homme d'affaires.

Ils sont des milliers de Québécois à suivre la situation à distance. D'autres ont décidé, malgré les risques, de rester en Floride pour assurer la surveillance des propriétés.

«Aller fermer les volets anti-ouragan chez les clients, rentrer les meubles de patio qui seraient restés à l'extérieur et vider les réfrigérateurs», a énuméré le propriétaire de  SCL Bouchard Surveillance, Jacques Méthot, pour montrer tout ce qu’il y a à faire.

Malgré l'évacuation qui devrait être complète, Martin Bouffard est toujours sur le site d’Aztec. «Les gens me demandent de sécuriser les lieux, mais comme vous pouvez voir, comment on fait pour sécuriser ça? La seule chose à faire c'est d'ouvrir les fermetures éclair et d'attendre que la tempête arrive», a lancé l'employé du complexe Aztec.

L'ouragan Irma a été relégué en catégorie trois, mais devrait de nouveau se renforcer en s'approchant de la Floride. Rien pour rassurer les Québécois qui sauront au cours des prochaines heures ce qu’il reste de leur site paradisiaque.

Dans la même catégorie