/news/world

«Je crois bien que la côte Est va être plus épargnée»

TVA Nouvelles

Denise Dumont, une Québécoise possédant une résidence à Hollywood Beach, non loin de Fort Lauderdale, a vu ses plans changer avec la trajectoire de l’Ouragan Irma.

Selon Mme Dumont, qui est aussi rédactrice en chef du «Soleil de la Floride»- un média francophone qui opère dans l’État depuis 1983-, ce sont les îles des Keys et la côte ouest de l’État américain qui risquent de goûter à la violence de la tempête.

Elle s’était elle-même rendu de ce côté dans les derniers jours, dans l’espoir de prendre un vol de Tampa Bay vers le Colorado, mais la direction qu’a prise Irma a modifié ses plans.

«On est finalement revenus chez nous à Hollywood Beach. On se trouve un peu à l’est du cône de la trajectoire de l’ouragan», raconte-t-elle. «Nous ne sommes pas dans une zone d’évacuation obligatoire».

Toutes les maisons de son voisinage sont placardées, mais Denise Dumont fait tout de même preuve d’un optimisme prudent.

«Depuis l’ouragan Andrew [en août 1992], les codes du bâtiment ont été revus. Tout ce qui a été construit est mieux», estime-t-elle.

«Je crois bien que la côte Est va être épargnée.»

 

 

 

 

Dans la même catégorie