/news/world

Des itinérants de Miami se sentent abandonnés face à l'ouragan

TVA Nouvelles

Des sans-abri de Miami se sentent abandonnés parce qu’ils n’ont pu se trouver de refuge avant l’arrivée de l’ouragan Irma et doivent maintenant affronter la tempête dans la rue.

«Nous sommes très mouillés et nous n’avons plus de nourriture ou d’eau», lance Wayne, un itinérant rencontré par TVA Nouvelles.

Avec quelques autres personnes, ils s’abritent comme ils le peuvent sur le côté d’un bâtiment, sous une galerie. Malgré tout, ils restent très vulnérables aux intempéries.

Selon ce qu’ils ont raconté, les refuges étaient pleins et ils ont donc dû se résoudre à faire face aux éléments.

Une femme enceinte fait notamment partie du groupe d'infortunés.

«Personne n’a voulu nous aider, dit un des comparses de Wayne. Nous n’avons nulle part où aller. Nous n’avons pas d’argent. Nous nous sentons tous abandonnés.»

«Il va y avoir des arbres qui tombent, nous continuons à recevoir de la pluie, on ne peut pas s’étendre sur rien, poursuit-il. Et personne ne se soucie de nous.»

Comme les refuges sont remplis au maximum de leur capacité, certains résidents de Miami se sont tournés vers des hôtels, une option que ne pouvaient se permettre ces sans-abris.

«Des hôtels ou des motels à 168 $, on ne peut pas se payer ça», lâche l’un d’eux.

Les policiers ont pu utiliser un article de la loi qui permet d’arrêter une personne qui pose un danger à sa propre sécurité. Certains itinérants ont ainsi été arrêtés, mais d’autres sont toujours à l’extérieur, vulnérables face aux éléments.

Dans la même catégorie