/news/world

Irma frappe Naples: «Ça aurait pu durer des heures»

TVA Nouvelles

Jacques Julien, un résident de Naples, est soulagé que l’ouragan Irma  ne se soit pas éternisé dans son secteur.

Lorsque TVA Nouvelles lui a parlé, en fin d’après-midi, on venait d’apprendre qu’Irma avait été rétrogradé en catégorie 2. Par sa fenêtre, M. Julien pouvait que les vents s’étaient calmés et qu’on voyait presque le soleil.

«Ça fait bizarre de voir tous les débris autour du lac. On est très heureux que ça soit passé sur un court temps, parce que ça aurait pu durer des heures.»

Il s’attend à ce qu’il y ait une reprise des vents en soirée, mais ceux-ci devraient être plus calmes. «On verra. Entre 18 h et minuit, tout peut changer», a-t-il mentionné.

Irma n’est pas le premier ouragan qu’il affronte depuis qu’il réside en Floride. Toutefois, celui-ci laissait craindre le pire.

«À trois fois la grandeur de la Floride, c’est la première fois que je pense que la prochaine fois, je vais aller vers le nord moi aussi», témoigne-t-il.

Après la fatigue et la tension de préparer sa propriété pour l’arrivée de l’ouragan, il reste encore l’angoisse de savoir quels dommages la tempête aura laissés.

«Ça fait cinq jours qu’on ne dort pas beaucoup. On s’est préparé du mieux qu’on pouvait, estime-t-il. Maintenant, le stress qu’on a, c’est de savoir comment notre édifice est, si c’est défoncé, si le toit est parti... On pense au pire.»

Dans la même catégorie