/news/world

«J’avais la chienne» -un résident de Fort Lauderdale

TVA Nouvelles

Richard Clavet, résident de Fort Lauderdale depuis 32 ans, a vécu le dommageable Ouragan Andrew en 1992 et n’a aucune difficulté à comparer les deux tempêtes.

«L’ouragan Andrew était aussi puissant. Il avait bifurqué à la dernière minute vers le sud, à 30 miles au sud d’ici et malgré tout, il y avait eu des dommages», raconte le M. Clavet, qui est demeuré sur place pour s’occuper des nombreux clients du motel dont il est le propriétaire depuis 27 ans.

«J’ai malgré tout fait évacuer ma femme, mes enfants et mon frère», précise-t-il.

En 1992, l’homme se rappelle avoir vu des trottoirs relevés, des enseignes tombées et des arbres tombés.

«Heureusement pour nous, Irma a dévié vers la côte ouest. Mais comme vous voyez, c’est quand même catastrophique ici», avoue-t-il. «Quand on parlait d’un catégorie 5, j’avais la chienne».

Richard Clavet espère bien que le pire est passé et que le nettoyage pourra débuter dès demain. Le résident de la Floride souhaite aussi que le courant revienne au plus vite.

«Ça va bien aller et on sera prêt pour les touristes cet hiver», conclut-il.

 

Dans la même catégorie