/news/world

Les Québécois témoins des ravages à Cuba

TVA Nouvelles

Au moment où l’ouragan Irma fonce sur la Floride avec des vents de plus de 215 km/h, les dégâts qu’a laissés la tempête sur Cuba sont considérables.

Le gouvernement cubain ne rapporte aucun mort, mais les dégâts matériels sont toutefois très importants. Plusieurs Québécois présents à Cuba ont fait parvenir des images des dégâts dans le pays, en passant par la page Facebook de TVA Nouvelles.

Le centre et l’est de l’île de Cuba ont été particulièrement affectés par Irma, qui se trouvait en catégorie 3 lorsqu’il a frappé l’île.

Les régions des Cayos, plus précisément Cayo Coco, et Holguin,  seraient fortement touchées.

À La Havane, dans l’ouest du pays, des inondations sont rapportées, mais les dégâts seraient limités.

La violence des rafales de vent a arraché ou déraciné quantité d'arbres et abattu les poteaux électriques dans de nombreuses localités.

L'électricité a été coupée préventivement dans cinq provinces. Les autorités répétaient en boucle à la télévision et sur les radios les messages d'appel à la prudence.

Irma, arrivée sur Cuba en catégorie 3, est le premier ouragan d'une telle force dont l'oeil touche directement l'île depuis 1932.

 Selon les autorités cubaines, il a «gravement affecté» les provinces centrales de Camagüey et de Ciego de Avila ces dernières 24 heures, et en particulier leurs «cayos», chapelet d'îlots touristiques bordant le littoral qui demeuraient coupés du monde samedi soir.