/news/world

Inondations et grues effondrées dans le centre de Miami

Agence France-Presse

L'eau poussée par les vents violents de l'ouragan Irma a envahi dimanche un quartier du centre-ville de Miami, où deux grues de chantier se sont effondrées sans faire de victime, selon des habitants et les autorités de la ville.

Le bras d'une grue a rompu et terminé sa course sur le toit d'un autre immeuble en construction dans la 3e Rue, un quartier en bord de mer où se trouvent de nombreux chantiers, selon des photos diffusées sur les réseaux sociaux.

Steven Schlacknam, un artiste de 51 ans réfugié dans son appartement du 37e étage dans le quartier de Brickell, a indiqué à l'AFP avoir vu une seconde grue tomber. Le quartier, sur le bord de mer, est en partie inondé «par la marée qui passe au-dessus des digues» et «la jetée en bois a pratiquement disparu», a-t-il témoigné.

Des images de la télévision montraient l'avenue Brickell inondée par la mer qui submergeait à mi-hauteur les voitures en stationnement.

 

Le quartier, situé en bord de mer, est régulièrement inondé.

«Nous avons dans la ville de Miami environ 25 grues, dont certaines sont à 240 mètres du sol», a dit à l'AFP Daniel Alfonso, un responsable de la municipalité.

La ville a conseillé à ceux qui avaient refusé d'évacuer de ne pas se réfugier dans les bâtiments entourés par des grues.

Ces grues sont faites pour résister à des vents de 233 km/h mais «le bras d'une grue et son contrepoids pèsent entre 3,6 et 4,5 tonnes, ça peut faire beaucoup de dégâts si ça tombe», a souligné M. Alfonso.

Dans la même catégorie