/news/world

Leur hôtel de Cuba frappé par Irma

Marie-Pierre Beaubien | TVA Nouvelles

Une partie du complexe hôtelier où un couple de Rivière-du-Loup résidait en vacances à Varadero, à Cuba, a été frappée de plein fouet par l’ouragan.

Des vents ont soufflé à plus de 250 km/h et des quartiers complets ont été inondés. Cuba y a goûté. 

«Le site a subi beaucoup de dommages. Actuellement, les employés travaillent à 30% ou 40%. Il y a quelques restaurants qui sont ouverts. Les bars sont fermés. Le toit de la salle de spectacle s’est effondré», a décrit le résident de Rivière-du-Loup, Sylvain Arbour.

L’ouragan de catégorie 5 a plongé dans le noir une partie de l’île de Cuba. Il a été impossible pour Sylvain de joindre sa famille.

«Il n’y avait plus de tours de communication ni d’électricité. Il avait fini par trouver une place où le téléphone a passé. Il me disait qu'hier dans la soirée de 17 heures à minuit, c’était assez apocalyptique», a expliqué le frère de Sylvain, Stéphane Arbour.

Heureusement, le couple se porte bien. Sa chambre n’a pas été touchée. Ils font partie des chanceux qui ont toujours l’eau chaude et l’électricité. Mais pour l’instant, ils ignorent quand ils pourront revenir au pays. Ils n'ont reçu aucune nouvelle de Sunwing depuis quatre jours. Et l’aéroport est toujours fermé. 

La Floride touchée

L’ouragan a ensuite frappé la Floride. Propriétaire de 200 unités d’habitations, Martin Clavet Bédard l’a échappé belle.

«Il y a des dommages matériels. On parle de dizaine de milliers de dollars. Il y a des toitures à remplacer. On a aussi des blocs de béton. On a des arbres déracinés. Mais c’est mineur comparativement à ce à quoi on s’attendait», a fait remarquer le propriétaire d'établissements touristiques en Floride et à Pohénégamook, Martin Clavet Bédard.

L’heure est maintenant à la reconstruction.

Dans la même catégorie