/news/world

Privés de courant, des touristes se tournent vers Mickey

Agence France-Presse

Dreams Take Flight

Agence QMI

Deux jours après que l'ouragan Irma a semé la désolation en Floride, le parc d'attractions Disney World a rouvert ses portes mardi, accueillant notamment des habitants et des touristes fuyant maisons et hôtels encore privés d'électricité et d'air conditionné.

«Nous sommes ici, car nous n'avons pas de courant chez nous à Melbourne, en Floride. On s'est dit que, quitte à cuire, autant le faire chez Disney», a déclaré à l'AFP Veann Grigajtis, une femme venue en famille.

À l'entrée de Magic Kingdom, l'un des sites emblématiques de l'empire Disney à Orlando, les visiteurs affluaient par centaines, véhiculés en petits trains depuis le stationnement géant.

Les autres principaux parcs de Disney --Epcot, Animal Kingdom et Hollywood Studios-- ont également rouvert, même si certaines attractions restaient fermées.

Le parc Universal Studios, autre pôle touristique majeur d'Orlando, a également repris ses activités mardi.

En revanche SeaWorld a lui fait savoir qu'il aurait besoin de davantage de temps pour réparer les dégâts causés par Irma.

«On est restés cloîtrés à la maison pendant trois jours, donc on s'est dit qu'on allait se dégourdir les jambes et se détendre» à Disney World, confiait Katherine Tenea, une habitante de Tampa.

«Disney fait partie de la Floride depuis environ 45/46 ans», ajoutait son compagnon Josh Geller, qui estimait «bizarre» d'imaginer la péninsule avec une fermeture durable de Disney World.

Dans la même catégorie