/news/currentevents

Les policiers lancent un appel au calme

COURTOISIE / SURETÉ DU QUÉBEC

MISE À JOUR 15/09/2017: Ugo Fredette a été appréhendé par les policiers et son fils a été retrouvé sain et sauf. L’alerte AMBER a été levée.

Les policiers font un appel au calme suite à l'alerte Amber diffusée jeudi soir. Ils espèrent une arrestation calme et sous contrôle.

«Ce qui préoccupe grandement les enquêteurs de la SQ, c’est la sécurité d’Ugo et de son fils, explique Jean-François Brochu, expert en enquêtes policières. S'il nous écoute, il va rencontrer des policiers dans les prochaines minutes ou dans les prochaines heures, sans aucun doute, et il doit savoir que tout le monde veut régler cette situation-là de façon pacifique, de façon tranquille.»

Et si le public est invité à faire parvenir aux policiers toute information concernant cet enlèvement, grâce au 911, il est conseillé de ne pas approcher le suspect.

«Il est très important pour le public d’être à l’affût. Dans les circonstances, les policiers ont des raisons d’être inquiets pour la sécurité de Ugo et de son fils», rappelle Jean-François Brochu.

Il se veut optimiste sur les suites de l'affaire. «Au cours des années, le succès de cette opération [l'alerte Amber] a été à de nombreuses reprises démontré, le succès de l'appel au public a souvent été démontré», a ajouté Jean-François Brochu.

La Sûreté du Québec a déclenché une alerte Amber après la disparition d'un garçon de 6 ans, à Saint-Eustache. Il est porté disparu depuis 17h35.

Selon Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la SQ, le suspect dans cette affaire serait le père de l’enfant, Ugo Fredette, un homme de 41 ans mesurant 5’10.

La plaque d'immatriculation du véhicule suspect est le FLK5965 avec l'inscription AXON en rouge sur le véhicule, a précisé la SQ sur Twitter vers 20h54.

 

Dans la même catégorie