/news/currentevents

Alerte AMBER : Couillard veut prévenir ce genre de «tragédie»

 - Agence QMI

TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

MISE À JOUR 15/09/2017: Ugo Fredette a été appréhendé par les policiers et son fils a été retrouvé sain et sauf. L’alerte AMBER a été levée.

Philippe Couillard veut réfléchir aux façons de prévenir les «tragédies épouvantables» comme celle de l’enlèvement du garçon de 6 ans, survenu peu de temps après que le corps de sa mère, Véronique Barbe, ait été retrouvé sans vie.

«Tout ce qu’on peut faire est en train d’être fait. Je peux vous le dire», a déclaré le premier ministre, vendredi.

D’entrée de jeu, lors du point de presse de clôture du caucus présessionnel libéral, à Val-d'Or, M. Couillard a tenu à dire quelques mots sur «cette horrible tragédie, qu’on voit se dérouler littéralement sous nos yeux depuis plusieurs heures».

«Tout le monde est mobilisé pour retrouver ce petit enfant. On espère qu’on le retrouve sain et sauf et je pense que l’ensemble des Québécois et des Québécoises suit ça avec beaucoup d’angoisse», a dit M. Couillard.

Même si «on ne peut jamais prévenir complètement» ce genre de drame, il s’impose, selon le premier ministre, de réfléchir aux moyens de les prévenir.

«Il faut également réfléchir à ces tragédies familiales qui ne se produisent, heureusement, pas fréquemment, mais on en voit malheureusement trop souvent, a-t-il indiqué. Toutes les tensions sociales autour de ça, tout le malheur de vivre des gens qui s’exprime à travers des tragédies évidemment épouvantables... Je n’ai pas d’autre mot à prononcer que ça.»

«On met le paquet» signale Coiteux

Au moment d’écrire ces lignes, Ugo Fredette, était toujours activement recherché.

Le premier ministre a assuré, comme l’a déclaré en début de journée son ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, que les autorités mettent «le paquet» afin de retrouver le jeune garçon de six ans.

Le ministre Coiteux s’est dit bouleversé par ce drame familial. «Un enfant qui disparait comme ça, un possible enlèvement, dans les circonstances, ça bouleverse tout le monde», a souligné le ministre de la Sécurité publique, en transmettant ses pensées aux proches et à la famille.

«La sécurité de l’enfant est en jeu, a insisté M. Coiteux. J’invite tous les Québécois à transmettre tous les messages, tout ce qu’ils pourraient avoir comme information à la police, promptement.»

Dans la même catégorie