/news/politics

«On met le paquet»- Martin Coiteux

TVA Nouvelles

MISE À JOUR 15/09/2017: Ugo Fredette a été appréhendé par les policiers et son fils a été retrouvé sain et sauf. L’alerte AMBER a été levée.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, assure que tout est mis en œuvre afin de retrouver le garçon de 6 ans et presse la population de transmettre sans délai tout renseignement utile à la police.

«Quand il s’agit d’un enfant, un possible enlèvement, on met le paquet, alors tous les services policiers sont mis à contribution avec l’alerte Amber», a déclaré le ministre Coiteux, à l’entrée du caucus présessionnel libéral, qui se termine aujourd'hui en Abitibi.

Le ministre de la Sécurité publique a souligné l’importance de l’alerte Amber déclenchée hier soir pour signaler la disparition du jeune garçon de six ans peu de temps après que le corps de sa mère, Véronique Barbe, ait été retrouvé sans vie.

Au moment d’écrire ces lignes, Ugo Fredette, était toujours activement recherché. Sa camionnette a aussi été retrouvée dans une halte routière de Lachute, dans la nuit de jeudi à vendredi.

«Ça bouleverse tout le monde»

«Toute la population est invitée à communiquer tout renseignement, toute chose qu’ils pourraient avoir vu qui pourrait contribuer à ce qu’on retrouve le plus rapidement possible, a insisté le ministre Coiteux. La Sûreté du Québec va continuer de diffuser des messages notamment par les réseaux sociaux et fera le point plus tard par conférence de presse si nécessaire.»

M. Coiteux s’est dit bouleversé par les circonstances de ce drame familial. «Un enfant qui disparait comme ça, un possible enlèvement dans les circonstances, ça bouleverse tout le monde», a déclaré le ministre, en transmettant ses pensées aux proches et à la famille.

«La sécurité de l’enfant est en jeu, a-t-il souligné. J’invite tous les Québécois à transmettre tous les messages, tout ce qu’ils pourraient avoir comme information à la police, promptement.»

Dans la même catégorie