/news/politics

Québec crée une nouvelle classe de taxis

Patrick Bellerose

 - Agence QMI

JOEL LEMAY / 24 HEURES / AGENCE

Le gouvernement Couillard a lancé en catimini un projet-pilote qui créera une nouvelle classe de chauffeurs de taxi à Montréal, pour mieux concurrencer Uber.

Grâce à un arrêté ministériel, les entreprises propriétaires de taxis pourront désormais offrir leur propre formation d’une durée de 35 heures aux nouveaux chauffeurs de taxi.

C’est quatre fois moins que le cours actuel de 150 heures que doivent suivre les aspirants chauffeurs dans une des deux écoles reconnues de la métropole. La nouvelle formation évacuera notamment les questions de toponymie et de géographie, jugées moins nécessaires avec l’arrivée des GPS.

Le cours mènera à un «certificat d’aptitude» valide pour la durée du projet-pilote de deux ans.

«Moderniser» l’industrie

Québec accède ainsi à une des principales demandes faites en août dernier par le fondateur de Téo Taxi, Alexandre Taillefer, et le porte-parole de l’industrie du taxi, Guy Chevrette.

«Un cours de 150 heures, ça peut être un frein pour certaines personnes qui voudraient devenir chauffeur de taxi», explique l’attaché de presse du ministre des Transports.

Faire compétition à Uber

Si le projet-pilote est fructueux, le ministre envisage d’étendre la formule à tous les nouveaux chauffeurs.

Guy Chevrette se réjouit de la décision de Québec, qui permettra aux chauffeurs de taxi de faire compétition à Uber.

«Pour le moment, les cours pour un chauffeur de taxi, c’est environ 1500 $, dit-il, alors que pour ceux d’Uber, c’est des peanuts.»

Dans la même catégorie