/news/currentevents

«Je me sens à la fois triste et trahi» - Stephan Parent

Trois jours après que son co-producteur et ami ait déclenché l’alerte AMBER pour l’enlèvement de son fils, Stephan Parent a indiqué sur sa page Facebook se sentir «à la fois triste et trahi».

Dans ce cours message publié vers 20 h, dimanche soir, Parent remercie plusieurs personnes qui l’ont soutenu moralement depuis l’annonce de cette tragédie, dont l’avocat et ancien ministre de la Justice, Marc Bellemare, le journaliste et animateur Claude Poirier et Michel Surprenant, père de Julie Surprenant, disparue en 1999.

«Pas une journée ne passe sans que je ne pleure pas la perte de Véronique en pensant à ses enfants, poursuit-il. Ça ne sera pas facile à surmonter cette épreuve, car je me sens à la fois triste et trahi.»

Le réalisateur a reçu plusieurs messages de réconfort dans les commentaires.

Il a également partagé la chanson «J’ai pas les mots» sortie en 2008, de Grand Corps Malade, dont les paroles frappent.

«J'ai pas trouvé les mots pour expliquer l'inexplicable, J'ai pas trouvé les mots pour consoler l'inconsolable. Je n'ai trouvé que ma main pour poser sur ton épaule. Attendant que les lendemains se dépêchent de jouer leur rôle.»

Dans la même catégorie