/finance/homepage

Québec devra oublier Amazon

Contrairement à Montréal, la région de Québec ne sera pas candidate pour accueillir le second siège social du géant Amazon.

«Québec International ne pilotera pas de candidature de Québec pour obtenir le siège social d’Amazon. On ne [satisfait pas] à plusieurs critères», a confirmé lundi au «Journal de Montréal» la porte-parole de Québec International, Isabelle Gilbert.

Québec International rappelle que le géant du commerce en ligne de Seattle exige notamment des villes candidates que la population totale de leur agglomération dépasse le million de personnes.

Ce qui n’est pas le cas de Québec dont la population métropolitaine (incluant Lévis) atteint les 800 000 habitants.

À Halifax, même avec une population métropolitaine sous les 450 000 habitants, le maire Mike Savage a indiqué qu’il déposera tout de même une candidature.

À Montréal, Montréal International a annoncé la semaine dernière avoir été mandaté par la Communauté métropolitaine de Montréal pour piloter le dossier de candidature dans le dossier d’Amazon.

Le géant mondial de la distribution en ligne prévoit investir plus de 5 milliards $ dans la construction d’un nouveau siège social dans l’est de l’Amérique du Nord.

Le complexe de plusieurs pavillons comptera une superficie de 8 millions de pieds carrés et devrait générer la création de 50 000 emplois de 2019 à 2027.

Le maire Labeaume dit non

Il y a 10 jours, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait fermé la porte à une éventuelle candidature de Québec.

«Cinquante mille emplois, ce n'est pas une bonne idée pour la ville de Québec! Ils videraient toutes les compagnies de leurs informaticiens», avait-il fait valoir.

Le maire de Saint-Anselme, sur la Rive-Sud (Québec), dit avoir pour sa part écrit au grand patron d’Amazon, Jeff Bezos, pour l’inviter à venir s’établir dans sa municipalité.

Jusqu’à présent, plusieurs grandes villes ont répondu positivement à Amazon pour accueillir son nouveau siège social, dont Montréal, Halifax, Toronto, Vancouver, Boston, Chicago, Pittsburgh, Atlanta, Cincinnati, Nashville et Detroit.

Les villes qui le souhaitent ont jusqu’au 19 octobre pour déposer leur candidature. Amazon prendra une décision en 2018.

Dans la même catégorie