/news/currentevents

Le corps d'Yvon Lacasse retrouvé

 - Agence QMI

Le corps d’Yvon Lacasse dont le véhicule avait été volé par Ugo Fredette pendant sa cavale jeudi dernier a été découvert mercredi par les agents de la Sûreté du Québec à Arundel, dans les Laurentides.

Les agents de la Sûreté du Québec (SQ) ont trouvé le cadavre de l’homme de 71 ans aux alentours de 17 h 30 dans le secteur du chemin de la Rivière-Rouge au terme d’une nouvelle journée de recherche.

En attendant l’identification formelle du coroner, la SQ indiquait mercredi que tout portait à croire que le corps retrouvé était bel et bien celui d’Yvon Lacasse.

« Quelque part, on est soulagés que les recherches aient un dénouement, on pourra maintenant faire notre deuil », a expliqué mercredi la fille d’Yvon Lacasse, Jennifer Lacasse.

Déduction

Les enquêteurs s’étaient rendus dans le secteur d’Arundel après que la Honda CR-V conduite par M. Lacasse le jour de sa disparition eut été captée sur vidéo par des caméras de surveillance. Mais la zone était aussi ciblée par déduction logique.

« La route 327 qui passe par Arundel est l’une de celles qui permettent de rejoindre la 117, explique Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec. Or, la 117 est la seule route menant à Rouyn-Noranda, où Ugo Fredette s’est rendu lors de sa cavale. »

L’enquête se poursuit afin de déterminer les circonstances du décès de M. Lacasse.

Le chemin du fugitif a vraisemblablement croisé celui du septuagénaire dans la nuit de jeudi à vendredi à la halte routière de Lachute.

Vol

C’est là qu’Ugo Fredette a volé le véhicule de M. Lacasse après avoir quitté, en emmenant son fils, le domicile familial de Saint-Eustache où sa femme a été retrouvée morte.

La disparition d’Yvon Lacasse avait été signalée le lendemain.

« J’aime à penser que c’est peut-être grâce à mon père que [le garçon] est encore en vie », confiait mercredi Jennifer Lacasse.

Après l’arrestation d’Ugo Fredette près de Griffith, en Ontario, la fille d’Yvon Lacasse avait, à la demande des enquêteurs, enregistré un message vocal à son attention en le suppliant de révéler où se trouvait son père, sans résultat.

Fredette qui s’était volontairement blessé à la tête ce week-end en détention est depuis hospitalisé. On a appris mercredi matin en cour que son état de santé se serait amélioré.

Comparution

L’homme de 41 ans devait comparaître au palais de justice de Saint-Jérôme pour le meurtre non prémédité de sa conjointe Véronique Barbe. Son avocat l’a plutôt représenté, puisque Fredette se trouve toujours à l’hôpital en Ontario. Me Pierre M. Gauthier indiquait plus tôt cette semaine que l’accusé se trouvait dans le coma.

Depuis, il aurait bougé ses membres, a indiqué Me Aryanne Guérin, procureure de la Couronne.

D’ici la semaine prochaine, les avocats devraient savoir si l’état de Fredette lui permet de comparaître bientôt.

Dans la même catégorie