/news/currentevents

«Notre deuil va pouvoir commencer»

La fille d’Yvon Lacasse a avoué qu’elle s’attendait à une nouvelle comme celle de la découverte d’un corps à Arundel, mercredi après-midi.

La Sûreté du Québec (SQ) a en effet fait savoir que le corps retrouvé dans les Laurentides serait celui de M. Lacasse. Mais seule une identification formelle du coroner le confirmera.

 

«Après une semaine de recherches intensives, on s’attendait à une nouvelle comme ça. Il y a toujours une lueur d’espoir, mais on ne se mettait pas la tête dans le sable évidemment», a confié Jennifer Lacasse en entrevue à TVA Nouvelles.

«Ce qu’on se dit c’est qu’on met un point final à tout cela. Au moins on a retrouvé mon père, c’est ce qui était notre priorité. Notre deuil va pouvoir commencer.»

Mme Lacasse a poursuivi en disant qu’elle se réconfortait en se disant que son père avait contribué à ce que l’enfant enlevé par Ugo Fredette ait été retrouvé vivant.

«On garde cette idée-là en nous et ça nous fait du bien de le penser. Parce que sinon c’est tellement triste de penser que mon père est mort tout seul et que personne ne lui a tenu la main», a-t-elle indiqué.

«Mais ça nous arrache tous le cœur parce que mon père, à part faire du bien autour de lui il n’a jamais fait de mal à une mouche.»

Jennifer Lacasse a par ailleurs tenu à remercier les bénévoles qui ont participé nombreux aux différentes battues depuis vendredi dernier.

«Le travail qui a été fait par tous les bénévoles, c’est colossal! On a senti, ma famille et moi, que toute la ville de Lachute, toute notre communauté nous supportait et c’est beau à voir, surtout dans des temps où on se dit que chacun fait son affaire dans son coin et que c’est chacun pour soi. Si c’était possible on leur ferait à tous un gros câlin, mon père le premier, ça c’est sûr, sûr, sûr», a-t-elle dit.

Dans la même catégorie