/news/world

EN IMAGES | Maria anéantit Porto Rico et souffle sur Punta Cana

TVA Nouvelles et AFP

***Voyez ci-dessus des images de la dévastation à Porto Rico***

L'ouragan Maria a «anéanti» Porto Rico, a affirmé jeudi le président américain Donald Trump après avoir décrété l'état de catastrophe naturelle sur l'île caribéenne qui se prépare à affronter des inondations potentiellement «catastrophiques».

Maria, oscillant entre les catégories 4 et 5 lorsqu'il a touché Porto Rico, laisse derrière lui d'innombrables toitures arrachées, des immeubles détruits et des villes sous l'eau.

Des dizaines de milliers de personnes se sont réfugiées dans des centres d'accueil.

«C'est vraiment notre pire expérience d'un ouragan», a affirmé à l'AFP Kim Neis. «Aucun de ceux que nous avons subis n'était aussi intense», a expliqué une Américaine vivant sur l'île depuis trente ans. Autour de San Juan, la capitale, plusieurs dizaines de familles ont dû fuir pendant la nuit la montée des eaux. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par une résidente du quartier de Toa Baja montre les flots atteignant le deuxième étage de sa maison.

«Nous sommes pris au piège, Dieu ne nous aide pas, nous ne pouvons rien faire», déplore cette femme. «Nous ne pouvons pas grimper (sur le toit) à cause du vent, regardez les vagues d'eau», lance-t-elle.

Punta Cana

L'ouragan, désormais classé en catégorie 3 (sur une échelle de 5), est passé à plus de 80 km au nord de Punta Cana, région touristique très prisée des québécois.

La tempête cyclonique a soufflé ses vents de près de 185 km/h sur une partie de la République dominicaine vers 6 heures du matin, selon la NOAA.

Des vents de 93 km/h ont été enregistrés à Punta Cana, une forte houle, des débordements côtiers et des inondations ont été rapportées.

La forte pluie a provoqué des inondations et les débris emportés par les flots ont rendu certains quartiers inaccessibles.

Dans la même catégorie