/news/law

Fredette sera interrogé sur la mort d'Yvon Lacasse

Soupçonné du meurtre de sa conjointe et de l’enlèvement de son enfant, Ugo Fredette devrait être rapatrié au Québec au cours des prochaines heures, a confirmé son avocat jeudi.

L’homme de 41 ans est hospitalisé depuis le week-end dernier après s’être frappé la tête à de multiples reprises contre le lavabo de sa cellule, alors qu’il était en détention en Ontario.

Il aurait été trop agité pour être évalué à l’hôpital et le personnel hospitalier avait alors dû le mettre sous anesthésie générale afin de lui prodiguer les premiers soins.

Il serait toutefois demeuré dans un état comateux par la suite.

Mais son état de santé se serait amélioré au cours des dernières heures et il a même été en mesure de parler à son avocat, Me Pierre M. Gauthier.

«Je peux vous dire qu’il est sorti du coma et qu’il est capable de poser des questions et de répondre à des questions», a dit Me Gauthier, jeudi soir, en entrevue avec TVA Nouvelles.

«Il a une certaine capacité, je crois. Si l’évaluation médicale peut être complétée demain (vendredi), et qu’il a son congé de l’hôpital, il sera transféré au Québec», a-t-il poursuivi.

Mercredi, au palais de justice de Saint-Jérôme, l’avocat de Fredette a demandé à ce que son client subisse une évaluation psychiatrique afin d’établir s’il est apte à subir son procès.

Il est encore trop tôt pour dire si une autre accusation de meurtre sera déposée contre Ugo Fredette, à la suite de la découverte, mercredi soir, du corps d’Yvon Lacasse dans le secteur d’Arundel, dans les Laurentides.

La Sûreté du Québec (SQ) a d’ailleurs confirmé jeudi, grâce à l’autopsie, que le corps retrouvé la veille est bel et bien celui d’Yvon Lacasse.

Le présumé meurtrier devrait être rencontré par les enquêteurs des crimes majeurs de la Sûreté du Québec à ce sujet.

Le véhicule de M. Lacasse aurait été volé par Fredette à la halte routière municipale de Lachute. Ugo Fredette était en ce moment en cavale depuis plusieurs heures. Il aurait préalablement poignardé à mort sa conjointe dans leur résidence de Saint-Eustache, avant de prendre la fuite avec leur enfant de 6 ans.

Une alerte Amber – la plus longue de l’histoire du Québec – avait à ce moment été déclenchée afin de retrouver l’homme et son garçon.

Ils ont finalement été retrouvés au lendemain du drame, dans la région de Griffith, en Ontario.

Dans la même catégorie