/news/society

De fortes chaleurs jusqu’à jeudi

TVA Nouvelles 

Un record vieux de plus de 125 ans a été fracassé à Montréal dimanche et les températures extrêmes vont se poursuivre jusqu’à mercredi soir. Jamais une pareille canicule n’a été observée au Québec en septembre.

«Douze journées consécutives avec plus de 25 degrés Celsius comme maximum, ça ne s’est jamais vu, a affirmé le météorologue Gilles Brien. Ça s’étend de l’Ontario au Nouveau-Brunswick et ça aussi c’est d’une ampleur jamais vue.»

La fin de semaine passée notamment, une température de 34 degrés a été enregistrée à Toronto, battant ainsi un record vieux de 86 ans.

Une conséquence des puissants ouragans

Gilles Brien rappelle que l’on partage tous la même atmosphère et que tout tend à se rééquilibrer dans la nature. La suite de puissants ouragans dans l’Atlantique est donc l’une des causes de cette canicule.

«Des zones de basse pression sont occasionnées par des ouragans et il y en a encore deux puissants dans le nord de l’Atlantique, Maria et Lee. Ils contribuent à pousser les pressions à la hausse au nord de la trajectoire, a expliqué M. Brien.

«Il y a présentement une énorme zone de haute pression chez nous, a ajouté le météorologue. C’est comme si le courant-jet, qui sépare les masses d’air chaud et froid, nous avait oubliés. C'est une zone d’air très chaud, très sec. Il n’y a pas de nuages pour s’abriter.»

Les précipitations ont également été plus rares durant les mois d’août et de septembre.

Températures caniculaires

 

Lundi, le maximum annoncé est de 32 degrés, avec une température ressentie de 41. Des maximums de 30 et de 29 sont ensuite prévus pour mardi et mercredi. La journée de jeudi sera plus fraîche avec un maximum de 18 degrés.

Dans la même catégorie