/news/law

Lésions permanentes au cerveau

La famille de Kevin Kwasny réclame 13,7 millions $

Marika Simard | TVA Nouvelles

La poursuite civile impliquant l'ancien joueur de football Kevin Kwasny et l'Université Bishop's vient de prendre un autre tournant: la famille réclame désormais 13,7 millions $.

La cause sera entendue en cour le 5 octobre prochain au palais de justice de Montréal. Le nouveau montant représente près du double de ce qui était demandé initialement par la famille, lorsque les premières démarches ont débuté, il y a quatre ans.

L'avocat de la victime a cru bon de majorer les montants en raison des frais médicaux engendrés depuis les événements qui se sont déroulés le 10 septembre 2011 sur le campus de l'Université Concordia.

Lors d'une partie de football impliquant l'Université Concordia et l'Université Bishop's, Kevin Kwasny aurait reçu un coup à la tête. Il aurait souligné son malaise aux entraîneurs, mais ceux-ci lui auraient demandé de retourner sur le terrain où il aurait été frappé à la tête de nouveau. L'athlète, âgé à cette époque de 21 ans, s'est écroulé dans le vestiaire des siens à la mi-temps.

Aujourd'hui, il vit avec des lésions permanentes au cerveau. Étant donné que de simples tâches de routine sont difficiles à exécuter, il risque de ne jamais pouvoir se trouver un travail.

«Si on a un deuxième impact, tout de suite après une première commotion cérébrale, les blessures peuvent être catastrophiques, a expliqué Julie Bolduc, neuropsychologue. Ça peut créer un oedème cérébral et à ce moment-là, les symptômes peuvent être très importants et il peut y avoir des séquelles. Ça peut aller du handicap jusqu'au décès du joueur.»

Dans la même catégorie