/news/world

S'enrichir professionnellement en Corée du Sud

À quoi ressemble la vie des Québécois qui choisissent de s’établir en Corée du Sud? Notre envoyé spécial a profité de son passage là-bas pour rencontrer Simon Bureau, un Sherbrookois qui y vit depuis de nombreuses années.

Fondateur de Vectis, dont il est le pdg, il aide les entreprises coréennes à s’établir à l’extérieur du pays pour conquérir de nouveaux marchés.

«C’est un mode de vie qui n’est pas pour tout le monde», avertit-il d’entrée de jeu. Mais l’enrichissement professionnel en vaut la peine.

Par-dessus tout, il apprécie le fait de rencontrer des gens ouverts aux nouvelles idées. «J’ai l’impression de faire une différence», estime-t-il, en aidant les professionnels à mieux performer à l’étranger.

Par ailleurs, il dit rencontrer des gens qui ont une vision différente de la sienne, teintée culturellement. «On fait des rencontres inusitées à tous les jours», résume l’homme.

Enfin, le dynamisme qu’il y trouve le séduit. En Corée du Sud, les gens «essaient d’exceller beaucoup, ils ont la volonté d’être meilleurs», et les côtoyer s’avère très enrichissant.

Voyez ci-haut la capsule vidéo sur l’entrevue de Richard Latendresse avec Simon Bureau.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.