/news/world

Las Vegas, entre recueillement et solidarité

TVA Nouvelles

Certains casinos de l’habituellement clinquante Las Vegas ont opté pour la sobriété après le massacre survenu dimanche soir, a pu constater l’envoyé spécial de TVA Nouvelles à Las Vegas, Sébastien Goulet.

Écoutez ci-dessus les explications complètes de Sébastien Goulet au Québec Matin

Le Bellagio, situé  sur la Strip, a éteint ses emblématiques fontaines illuminées ainsi que les lumières illuminant le bâtiment. Le spectacle d’eau attire habituellement des centaines de touristes.

En journée, des spectateurs se sont présentés pour voir les fontaines en action; après 15 ou 20 minutes d’attente, ils quittaient les lieux, comprenant que le spectacle n’aurait pas lieu.

Vers 20 h, l’atmosphère a changé : une première personne est arrivée avec une chandelle, suivie par une autre. Des dizaines se sont finalement rassemblées, chandelle à la main, pour se recueillir après l’horreur.

Se préparer au pire

Un centre a été mis sur pied afin de réunir les familles qui ont été séparées par la tragédie de dimanche. Certains, par exemple, ont échappé leur cellulaire dans leur folle fuite des balles du tireur et ne peuvent plus entrer en contact avec leurs proches.

D’autres arrivent sur place, préparés au pire. Ils se doutent que les autorités auront de mauvaises nouvelles à leur annoncer, que le nom d’un être cher figure sur la liste des victimes.

Solidarité dans le drame

Les autorités ont demandé aux citoyens qui le pouvaient d’aller donner du sang, nécessaire pour soigner les plus de 500 victimes. Les gens de Las Vegas ont réagi avec solidarité : de longues files se sont formées devant les centres de don de sang, certains attendant plus de 6 heures pour participer à l’effort collectif.

 À un certain moment, les autorités les ont renvoyés chez eux, leur demandant de revenir mardi ou mercredi plutôt que d’attendre inutilement.

Le Sheriff de Las Vegas a aussi organisé une collecte de fonds pour aider les victimes. Le policier espérait amasser 2 millions de dollars d’ici la fin du mois; en moins de 24 heures, 3 millions $ avaient déjà été envoyés.