/news/currentevents

Deux colis suspects neutralisés au centre-ville de Trois-Rivières

Agence QMI | TVA Nouvelles

Les deux colis suspects qui ont forcé l’évacuation de centaines de personnes mercredi midi au centre-ville de Trois-Rivières ont finalement été neutralisés et ne présentaient aucune menace. Tout s'est donc bien terminé.

Un périmètre de sécurité a été érigé avant d’être élargi en cours d'opération, peu avant 15h30, par mesures préventives.

Le premier colis suspect a été laissé dans la rue vers 12h20 devant un restaurant de la rue des Forges, encore très fréquentée à ce temps de l'année. Il a été neutralisé et ne contenait pas d’explosifs.

Une quinzaine de minutes après la découverte du premier, un deuxième colis était signalé, dans les toilettes d'un immeuble de bureaux. Plusieurs dizaines de personnes ont été rapidement confinées à l'intérieur des commerces, tandis que certains clients des restaurants pouvaient être évacués par les arrières-boutiques.

Les artificiers de la Sûreté du Québec, arrivés en milieu d’après-midi, étaient sur place pour s’assurer qu’il n’y avait aucun risque de déflagration.

Les alarmes retentissent

Vers 13h30, les alarmes de tous les commerces ont sonné en même temps, une indication que la menace devait être prise au sérieux.

«Quand j'ai entendu l'alarme, j'ai compris que c'était réel», dit une employée du Subway, Lorie Boisvert.

Sa collègue admet aussi avoir eu une petite frousse, particulièrement dans le contexte de l'attentat de Las Vegas.

«Il y a cinq ans, on n'aurait pas cru que c'était une bombe», se désole Catherine Veilleux.

Le centre-ville de Trois-Rivières est demeuré paralysé la majeure partie de la journée. Le périmètre a pu enfin être levé en fin d'après-midi.