/regional/montreal/laurentides

Une communauté ébranlée rend hommage à Yvon Lacasse

Les proches et amis d’Yvon Lacasse, mort tragiquement en septembre dernier, lui ont rendu un dernier hommage samedi dans la petite église Saint-Philippe de Brownsburg-Chatham, dans les Laurentides.

Des proches, des amis ont tenu à venir faire leurs adieux à un homme qu'ils qualifient tous d'extrêmement généreux.

«Il était très gentil. Yvon, c'était la bonté même. Il avait toujours un sourire, toujours content de nous rencontrer», souligne une amie du défunt. «On perd quelqu'un de très grand dans des événements tragiques. Je pense que le monde a besoin de changer», ajoute une autre amie.  «Dans notre famille, notre petit village, dans la région de Lachute, c'était très triste.»

Au cours de la cérémonie traditionnelle catholique, le disparu a été décrit comme un homme généreux et très apprécié dans sa communauté située dans le secteur Lachute.

«C'est sûr que ça a touché bien du monde. C'est parce que c'est de valeur, ce qui est arrivé. Il ne méritait pas ça pour commencer», a mentionné un proche de M. Lacasse.

Le corps d'Yvon Lacasse, 71 ans, a été retrouvé le 20 septembre à Arundel, dans les Laurentides. Son véhicule avait été volé par Ugo Fredette, à l’origine de la plus longue alerte Amber de l’histoire du Québec pour avoir enlevé son fils de 6 ans, le 14 septembre dernier.

Le regretté disparu s'est retrouvé par hasard sur le chemin d'Ugo Fredette, lors de sa longue cavale de près de 24 heures qui l’a conduit jusqu’en Ontario.

Toute la communauté s’était d’ailleurs mobilisée pendant près d’une semaine pour retrouver Yvon Lacasse.

Yvon Lacasse laisse notamment dans le deuil ses deux enfants ainsi que ses frères et sœurs. La famille souhaite que des dons en sa mémoire soient faits à l'Association des familles de personnes assassinées ou disparues.

Dans la même catégorie