/news/world

Retourner les effets aux spectateurs, l'autre tâche colossale du FBI

TVA Nouvelles d'après CNN

Les policiers du FBI continuent de ratisser la scène de la pire tuerie de l’histoire américaine pour trouver des indices, mais aussi tentent de retourner les effets personnels laissés par des milliers de spectateurs du festival country, dimanche dernier .

«C’est une étape importante pour les victimes. Elles veulent ravoir leurs effets personnels rapidement. C’est quelque chose qui peut les aider, même si les souvenirs sont encore douloureux», constate Paul Flood, du service d’aide aux victimes du FBI en entrevue à CNN.

Poussettes, chaises, sacs à dos ou même sacoches : la tâche s’annonce colossale pour les forces policières puisque des milliers de spectateurs s’étaient réunis pour le festival country.

«C’est quelque chose qui doit se faire et nous voulons faire le maximum tout en soutenant les victimes», a-t-il souligné.

Dimanche dernier, 58 personnes ont été tuées et près de 500 spectateurs ont été blessés lorsque Stephen Paddock a fait feu, depuis sa chambre d’hôtel du Mandalay Bay, sur les spectateurs réunis pour le festival Harvest route 91.

Sept jours après la fusillade, la police enquête toujours pour trouver le mobile du tireur.

 

Dans la même catégorie