/news/world

Une déclaration d'indépendance en Catalogne ne serait pas reconnue

Agence France-Presse  

L'indépendance de la Catalogne ne serait pas reconnue et entraînerait immédiatement une sortie de la région de l'Union européenne, a averti lundi la ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau.

«S'il devait y avoir une déclaration d'indépendance, elle serait unilatérale, elle ne serait pas reconnue», a déclaré Mme Loiseau sur la chaîne Cnews.

«La première conséquence (d'une déclaration), automatiquement, elle sortirait de l'UE», a-t-elle ajouté, en appelant au dialogue pour surmonter la crise, et en reprenant les arguments de Madrid sur le référendum du 1er octobre.

«Cette consultation était contraire à la constitution et il n'y a eu aucun moyen d'en vérifier la qualité: ni les listes d'électeurs, ni le déroulement du scrutin, ni le dépouillement n'ont été vérifiés», a déclaré Mme Loiseau.

«Nous n'avons pas de raison de penser différemment de ce que pense la constitution espagnole. Nous sommes des partenaires, des alliés, de l'Espagne, et l'Espagne est une grande démocratie», a-t-elle poursuivi, en estimant qu'il n'était pas nécessaire de «réinventer un système institutionnel dans un pays qui a déjà fait beaucoup pour que les régions puissent décider de manière autonome de leur destin».

La Catalogne est plongée dans l'incertitude alors que son président séparatiste Carles Puidgemont n'écarte toujours pas une déclaration d'indépendance dès mardi, si Madrid refuse une médiation.

De la décision que Carles Puigdemont et des siens dépend le sort de 16% de la population espagnole qui vit dans cette région contribuant à hauteur de 19% au PIB de l'Espagne.

Dans la même catégorie