/regional/montreal/montreal

Jean Fortier se retire de la course à la mairie de Montréal

Le candidat de Coalition Montréal, Jean Fortier, va suspendre sa campagne à la mairie de Montréal pour appuyer Valérie Plante de Projet Montréal, a appris TVA Nouvelles mardi.

Le candidat pour Coalition Montréal devrait en faire l’annonce mercredi matin, ont confirmé des sources au «24 Heures».

Selon le dernier sondage, M. Fortier obtenait 3% des intentions de vote, alors que Valérie Plante avait 5% d’écart avec le maire sortant avec 25% des intentions de vote. Au total, 41 % des répondants indiquaient ne pas savoir pour qui ils allaient voter.

Jean Fortier suspend sa campagne à la mairie, mais ne démissionne pas comme candidat. Il souhaite quand même être élu comme conseiller municipal via son colistier, le candidat John Symon dans le district Peter-McGill.

Sur le bulletin de vote du 5 novembre, les électeurs montréalais verront quand même apparaître le nom de M. Fortier comme candidat à la mairie de Montréal, même si ce dernier a décidé d'appuyer Valérie Plante.

Pas de fusion

Par ailleurs, selon TVA Nouvelles, Projet Montréal et Coalition Montréal ne fusionneront pas. Les campagnes locales des candidats vont continuer chacune de leur côté.

Jean Fortier, ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, de 1998 à 2001, aux côtés de l'ancien maire Pierre Bourque, s’était lancé dans la course tardivement, à la fin du mois de septembre.

Coalition Montréal se disait déterminé à donner aux électeurs une alternative de centre, «ni de gauche, ni de droite».

Pas plus tard que mardi, Jean Fortier avait dit en entrevue être furieux contre la Chambre de commerce du Montréal métropolitain qui ne l’avait pas invité à prendre part au seul débat francophone dans le cadre de la campagne qui aura lieu jeudi.

En 2013, après avoir annoncé son intention d’être candidat pour Vrai changement pour Montréal, alors dirigé par Mélanie Joly, il s’était finalement décommandé quelques semaines plus tard.

La semaine dernière, Jean Fortier avait annoncé son intention de baisser les taxes des Montréalais de 10 % sur 4 ans, s’il était élu maire de Montréal, en coupant notamment dans les réfections de rue.

- avec la collaboration d’Yves Poirier

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.