/news/politics

Barrette maintenant confiant que Québec soit prêt pour juillet 2018

Agence QMI

TOMA ICZKOVITS/ AGENCE QMI

Après avoir maintes fois reproché au fédéral d'aller trop vite avec la légalisation du cannabis, le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, s'est dit confiant vendredi que les provinces soient prêtes pour le 1er juillet 2018.

«Nous sommes tous sur la même page», a affirmé M. Barrette à l'issue de la rencontre entre les ministres de la Santé des provinces et du Canada, vendredi, à Edmonton, en Alberta.

«Il y a des difficultés, mais nous serons prêts pour le 1er juillet», a-t-il ajouté.

Pas plus tard qu'à la mi-septembre, le ministre Barrette avait pourtant émis des réserves au sujet de l'échéancier, critiquant l'empressement d'Ottawa.

«La date du 1er juillet ne devrait pas être une surprise pour les provinces. C'était très clair dans notre plateforme électorale en 2015», a rappelé la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas-Taylor, au sortir de la réunion.

«Les gouvernements FPT [fédéral, provinciaux et territoriaux] continueront de jouer un rôle crucial pour assurer la santé et la sécurité des Canadiens, particulièrement les jeunes Canadiens, a indiqué à ce sujet Santé Canada en soirée vendredi dans un communiqué. Les ministres soulignent l'importance d'éduquer le public dès le début et de continuer à le faire alors que l'initiative fédérale visant à légaliser, à réglementer et à restreindre l'accès au cannabis va de l'avant.»

Bien qu'il ait choisi de montrer son unité avec les provinces et le fédéral sur la date, Gaétan Barrette a réitéré ses doutes quant à la possibilité d'encadrer efficacement les dérivés du cannabis, comme les produits comestibles, dès juillet 2018.

Dans la même catégorie