/news/society

40% des femmes ont déjà été harcelées sexuellement

Quatre femmes sur 10 disent avoir été victimes de harcèlement sexuel, mais très rares sont celles qui ont osé le dénoncer selon un sondage Léger pour le «Journal de Montréal».

Ce résultat inquiétant peut s’expliquer par le fait que dans la majorité des cas, le harceleur était en position d’autorité ou de pouvoir sur sa victime.

«C’est une donnée qui nous renvoie aux cas récents d’Éric Salvail, Gilbert Rozon ou Michel Brûlé, commente Christian Bourque, vice-président de la firme de sondages Léger. Il est difficile de dénoncer son supérieur, surtout quand celui-ci est un homme influent et connu du public.»

Signe que ces récents scandales ont marqué l’opinion, la quasi-totalité des Québécois juge aujourd’hui que le harcèlement sexuel est un sujet important.

«Il y a une semaine, on n’aurait peut-être pas obtenu cette réponse, commente M. Bourque. En quelques jours et sous l’effet d’une série de révélations, le Québec a changé.»

Générations

Ce changement est porté par une jeune génération davantage sensibilisée et plus apte à signaler les abus que ses aînés.

Parmi les victimes de harcèlement âgées de 18 à 34 ans, un quart ont dénoncé les faits, soit cinq fois plus que chez les 35-54 ans.

Si les hommes sont moins susceptibles de faire partie de ces victimes, il est à noter que lorsque le harcèlement se produit en famille ou au domicile, ils sont presque aussi nombreux que les femmes à le subir.

Le sondage

 

-Croyez-vous que d’autres cas de harcèlement sexuel impliquant des personnalités publiques seront révélés au cours des prochains jours?

Probablement: 54%

Certainement: 40%

Probablement pas: 2%

Certainement pas: 0%

 

-Au cours des derniers jours, avez-vous entendu parler du mouvement #MoiAussi / #MeToo qui dénonce le phénomène du harcèlement sexuel?

Oui: 86%

Non: 12%

Ne sait pas / Ne veut pas répondre: 2%

 

-Avez-vous personnellement été victime de harcèlement sexuel?

Oui

Hommes: 15%

Femmes: 40%

Non

Hommes: 83%

Femmes: 57%

 

-Dans quel(s) contexte(s) avez-vous été victime de harcèlement sexuel?

À mon domicile / Dans ma famille: 40%

Au travail: 38%

Dans la rue / autobus / métro / parc: 31%

Dans un bar / restaurant / salle de spectacle: 21 %

Autres endroits publics: 20 %

À l’école / Cégep / Université: 15 %

 

-Est-ce qu’il est arrivé que la personne qui vous a harcelé était en situation de pouvoir ou d’autorité?

Oui: 62%

Non: 35%

Ne sait pas / Ne veut pas répondre: 2%

 

-Avez-vous dénoncé formellement le harcèlement sexuel dont vous avez été victime?

Oui: 14%

Non: 85% (Hommes 20 % Femmes 13 %)

 

-Avez-vous personnellement été témoin de situations de harcèlement sexuel?

Oui: 25%

Non: 71 %

Ne sait pas / Ne veut pas répondre: 4%

 

-Avez-vous dénoncé formellement le harcèlement sexuel dont vous avez été témoin?

Oui: 31%

Non: 65%

 

-Croyez-vous que le harcèlement sexuel est un phénomène important au Québec?

Très important: 41% (Hommes 28 % Femmes 52 %)

-Plutôt important: 44% (Hommes 50 % Femmes 39 %)

Peu important: 9% (Hommes 16 % Femmes 3 %)

Pas du tout important: 1% (Hommes 2 % Femmes 0 %)

Ne sait pas: 5% (Hommes 4 % Femmes 5 %)

Méthodologie

La présente étude a été réalisée par le biais d’un sondage internet auprès du grand public dans toutes les régions du Québec. Au total, 601 répondants âgés de 18 ans et plus et pouvant s'exprimer en français ou en anglais ont été interrogés le 20 octobre 2017. Les données finales du sondage ont été pondérées à l’aide des données du recensement de 2011. Aux fins de comparaison, un échantillon probabiliste de 600 répondants aurait une marge d’erreur de +/- 4,0 %, et ce, dans 19 cas sur 20.

 

Victime d’agression sexuelle? Vous pouvez contacter les enquêteurs de la section des agressions sexuelles du SPVM au 514-208-2079 ou ceux de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

 

Dans la même catégorie