/regional/estduquebec/cotenord

Résolu condamnée à une amende de 100 000 $ pour avoir déversé du mazout dans un ruisseau de Baie-Comeau en 2012

ISABELLE TREMBLAY / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

La compagnie forestière Résolu Canada a été condamnée à 100 000 $ pour avoir rejeté une substance nocive dans un cours d’eau de la Côte-Nord en 2012.

Le déversement, dû au bris d’une conduite d’un réservoir de mazout, est survenu sur le site de la compagnie à Baie-Comeau et a atteint un ruisseau près du parc des Pionniers.

Le réservoir servait à alimenter des équipements – des bouilloires - de l’entreprise.

Au total, 7200 litres de mazout ont été déversés.

Le 19 juin 2012, la Direction régionale de la Côte-Nord du Centre de contrôle environnemental du Québec signalait le déversement en précisant qu’Urgence-Environnement était sur les lieux, que la fuite avait été colmatée et que le nettoyage était en cours.

Vendredi, Environnement et Changement climatique Canada a annoncé que Produits forestiers Résolu avait plaidé coupable le 12 octobre dernier à un chef d’accusation et qu’elle a été ainsi condamnée à une amende de 100 000 $ pour avoir contrevenu au paragraphe 36(3) de la Loi sur les pêches.

La substance nocive avait été déversée dans des eaux où vivent des poissons, a souligné le ministère fédéral.

Joint par l’Agence QMI, lundi, un porte-parole de Résolu, Karl Blackburn, a précisé que tous les équipements de la compagnie étaient conformes au Code du bâtiment au moment des faits, «mais, malheureusement, au cours d’une inspection, nous avons aperçu une fuite provenant d’une conduite corrodée datant du début des années 1960».

M. Blackburn a indiqué que les autorités gouvernementales autant fédérales que provinciales ont été rapidement informées de la situation et que des experts ont été appelés sur les lieux pour corriger la situation.

Il a expliqué que cette fuite a coûté à la compagnie près de 2 millions $ en ramassage, nettoyage et rénovation d’équipements, en plus de l’amende annoncée récemment.

Le porte-parole a tenu à indiquer que «le rejet n’a engendré aucune atteinte importante à l’environnement», ajoutant que le ministère fédéral de l’Environnement et la compagnie ont convenu que le montant de l’amende ira à des organismes locaux pour la revitalisation de l’environnement à Baie-Comeau.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.