/news/politics

Guy Ouellette se retire du caucus, les interrogations persistent

Le député libéral de Chomedey Guy Ouellette, arrêté hier par l’UPAC, se retire temporairement du caucus de son parti, alors que les réactions et les interrogations en lien avec cette action policière fusent toujours à l’Assemblée nationale.

Le ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics, Robert Poëti, demande d’ailleurs à L’Unité permanente anticorruption (UPAC) de mettre rapidement certaines informations au clair.

À LIRE ÉGALEMENT:

Le député de Chomedey Guy Ouellette arrêté par l'UPAC

Onde de choc à Québec après l'arrestation de Guy Ouellette

Guy Ouellette avait déjà rencontré l'UPAC

L'ISO-Ouellette dérangeait-elle l'UPAC?

«Ce matin, de ne pas avoir un communiqué de l’UPAC, qui nous dit ce qui s’est passé, pas dans l’enquête, mais dans l’action de ce qui s’est passé avec M. Ouellet...Il me semble qu’on devrait savoir ça», a-t-il indiqué, à l’entrée du caucus libéral.

Il a d’ailleurs indiqué vouloir faire preuve de prudence avant de tirer des conclusions, comme il n’a pas «la version de M. Ouellet, pas plus que celle de l’UPAC».

Le premier ministre Philippe Couillard a indiqué que de se retirer du caucus était la bonne chose à faire, une opinion partagée par ses ministres Luc Fortin et Kathleen Weil. Cette dernière a d’ailleurs souligné l’importance de dissiper «le grand brouillard autour de cette question».

Le leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier, refuse pour sa part de commenter ce qu’il considère présentement comme des «supputations dans les journaux».

«Lorsque j’aurai des commentaires intelligents à faire, parce que j’aurai assez d’information, j’en ferai», s’est-il contenté de dire.

Guy Ouellette a été arrêté mercredi après-midi à l’Assemblée nationale, une information qui n’a toutefois pas encore été confirmée par le corps policier. Des perquisitions ont également été effectuées à son domicile en soirée, mercredi, possiblement en lien avec les informations obtenues par notre Bureau d’enquête sur l’enquête Mâchurer, au printemps dernier. M. Ouellette ne faisait l’objet d’aucune accusation au moment de publier ces lignes.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.