/news/currentevents

Agressée il y a 7 ans, elle incite les victimes à dénoncer

Victime d'agression sexuelle il y a bientôt 7 ans, Marie-Claude Plourde incite les victimes à trouver la force de dénoncer leur agresseur.

Même si le suspect est toujours au large, la jeune femme garde une grande confiance dans le système judiciaire.

À l'hiver 2010, un inconnu armé a agressé Marie-Claude en pleine rue sur le Plateau Mont-Royal, à Montréal. Après avoir appelé le 911, les policiers et ambulanciers l'ont rapidement prise en charge.

«Les patrouilleurs ont été géniaux», dit-elle. Elle explique qu'ils sont restés avec elle toute la nuit à l'hôpital. «Je ne pouvais rien manger, rien boire et je devais rester dans mes vêtements. Les policiers se sont donné pour mission de ne rien boire ni manger pour que je me sente accompagnée.»

L'enquêteur qui s'est occupé de son dossier s'est montré lui aussi très respectueux.

Après deux mois d'enquête active, les enquêteurs ont pu lui donner plus de détails sur les démarches en cours. «Tout ça m'a redonné foi en notre système», ajoute Marie-Claude.

Aujourd'hui, Marie-Claude Plourde collabore avec les Centres d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) pour aider celles qui, comme elle, sont victimes d'un agresseur.

Marie-Claude admet avoir joué la victime pendant un moment, mais elle conclut que cette agression l'aura finalement amenée à devenir la personne qu'elle est aujourd'hui.

Les personnes qui ont besoin d'aide peuvent appeler le 1-866 le CAVAC. L'organisme est en mesure d'offrir du soutien, peu importe si la victime porte plainte ou non. Le réseau CAVAC peut fournir de l'aide post-traumatique ou accompagner les victimes dans le processus judiciaire.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.