/finance/homepage

McDo teste la commande et le paiement à distance

Pierre Couture | Agence QMI

Il sera bientôt possible de commander et de payer votre trio Big Mac à distance chez McDonald’s.

Le géant de restauration rapide teste actuellement dans trois villes canadiennes, dont Québec, une nouvelle application mobile (Mon McDo) de commande et de paiement à distance.

«Nous testons actuellement la commande mobile dans certains restaurants de Hamilton, d’Edmonton et de Québec», a indiqué au «Journal de Québec» une porte-parole de McDonald’s, Anne-Julie Maltais.

McDonald’s n’a toutefois pas voulu en dire davantage sur ce nouveau service, soulignant qu’une annonce importante sera dévoilée au cours des prochaines semaines.

Or, selon nos informations, McDonald’s pourrait annoncer dès la mi-novembre qu’il étendra son service de commande et de paiement à distance dans plusieurs villes canadiennes.

La direction de McDonald’s prévoit que 20 000 établissements offriront le service de commande et de livraison en ligne d’ici la fin de cette année dans le monde.

Déjà implantée aux États-Unis, l’application Mon McDo connaît passablement de succès, permettant aux clients de gagner du temps et d’éviter les files d’attente dans ses restaurants.

L’application offre notamment le menu de McDonald’s, les rabais de la semaine ainsi que la géolocalisation des clients en déplacement vers le restaurant de leur choix, ce qui permet de préparer les commandes «juste à temps», dit-on.

Commande livrée

Avec cette application, le client peut également choisir le lieu où il va recevoir sa commande, soit au comptoir ou à une table d’un restaurant McDonald’s, au service à l’auto, mais aussi directement dans le stationnement.

McDonald’s a fait aménager dans les stationnements des restaurants qui offrent ce service des espaces prévus à cet effet.

Dans le stationnement, des employés de McDonald’s viennent livrer votre commande directement à votre voiture.

McDonald’s soutient que cette nouvelle application mobile se fera sentir sur ses ventes.

Une étude menée par la firme Deloitte l’an dernier révélait que les clients des grandes chaînes de restauration rapide avaient tendance à revenir plus souvent chaque semaine lorsqu’une technologie permet de réduire le temps de commande et de livraison.

Dans la même catégorie