/news/society

Près de 40 millions d’extincteurs dangereux rappelés

TVA Nouvelles

Les gouvernements canadien et américain ont émis un important rappel concernant des extincteurs qui pourraient être dangereux.

Près de 37,8 millions d’extincteurs vendus aux États-Unis et 2,7 millions au Canada sont ainsi rappelés.

Les extincteurs peuvent se boucher et ne pas pulvériser en cas de besoin.

Par ailleurs, la force de la buse de ces extincteurs, qui est très puissante, peut représenter un risque de blessure ou de bris matériel.

Selon la Commission américaine sur la sécurité des consommateurs, les problèmes d’extincteurs sont liés à la mort d’une personne en 2014.

Lors d’un accident de voiture, les services d’urgence ont tenté d’éteindre un incendie à l’aide des extincteurs Kidde, mais ceux-ci n’ont jamais fonctionné. Toujours selon l’organisme américain, 391 rapports de mauvais fonctionnement de la buse, environ 16 blessures, y compris l'inhalation de fumée et des brûlures mineures, et environ 91 rapports de dommages matériels, sont dénombrés.

Kidde et Garrison

Le rappel vise deux types d'extincteurs de marques Kidde et Garrison, soit les extincteurs munis d'une poignée en plastique et les extincteurs Pindicator munis d'un bouton pressoir.

Au Canada, en date du 2 novembre 2017, deux incidents où l'extincteur ne s'est pas activé correctement ont été signalés à l'entreprise.

Des dommages matériels ont été déclarés dans le cadre d'un de ces incidents. Aucune blessure n’a été rapportée.

Les extincteurs munis d'une poignée en plastique ont été vendus du 1er janvier 1973 au 15 août 2017. Les extincteurs Pindicator munis d'un bouton pressoir ont été vendus du 11 août 1995 au 22 septembre 2017.

Pour obtenir plus de renseignements, les consommateurs peuvent communiquer avec Kidde au numéro sans frais 1-855-233-2882 de 8h30 à 17h (HE) du lundi au vendredi (sauf les jours fériés) ou de 9h à 15h le samedi et le dimanche.