/news/culture

Le cadeau qui a changé la vie de Claudette Dion

TVA Nouvelles

Tout le monde identifie Claudette Dion comme la sœur de Céline Dion.

À un point tel que Claudette a choisi le titre La sœur de... pour son autobiographie écrite en collaboration avec Jean-Yves Girard.

Claudette Dion y raconte son enfance à Charlemagne dans une famille de 13 frères et soeurs où tout le monde poussait la note.

«Notre famille était connue pour la musique à Charlemagne. On nous le demandait», raconte-t-elle en entrevue à Denis Lévesque.

Claudette affirme qu’elle n’était pas attirée par une carrière artistique comme sa sœur cadette. Elle aspirait plutôt à fonder une famille : «Je voulais me marier et avoir des enfants».

Malgré la carrière fulgurante de Céline, elle affirme n’avoir jamais ressenti de jalousie envers elle. «Quand tu t’appelles Dion, les gens t’aiment dès le départ», explique-t-elle à Denis Lévesque.

La vie a quand même permis à Claudette Dion d’exprimer son talent artistique. À la suggestion de René Angelil, elle a enregistré en 1984 un premier album, Hymnes à l’amour, composé de reprises de ses airs favoris.

De fil en aiguille, Claudette Dion a gagné en popularité comme artiste et elle a même animé des émissions de télé à Québec, puis à Montréal.

Ennuis financiers

Mais à la suite d’un divorce, la sœur aînée de Céline a connu de graves ennuis financiers, la forçant même à faire appel à l’Aide sociale.

«Quand je suis arrivée là, je peux te dire que j’ai braillé ma vie, là. Elle (la fonctionnaire) a dit : Madame Dion, c’est pas possible... J’ai dit écoute, j’ai besoin de ton aide, ils vont me couper l’électricité», se rappelle-t-elle avec émotion.

Sans le savoir, Céline et René ont décidé peu de temps après de donner 100 000$ à chacun des frères et sœurs de Céline au cours d’un party de famille. Claudette raconte que ce don a changé sa vie.

Pour la convaincre de venir au party, Céline lui a dit : «Claudette, va t’acheter des souliers neufs et viens au party, tu vas capoter!».

L’argent lui a permis de rembourser son hypothèque et de reprendre contrôle sur sa vie.

Et la vie artistique n’avait pas dit son dernier mot. Claudette a sorti un second album en 2002, consacré entièrement à l’œuvre d’Édith Piaf.

L’année suivante, après une série de 70 spectacles au Casino de Montréal, elle a été invitée à l’Olympia de Paris pour interpréter les airs de Piaf.

On peut dire que, «la sœur de...» aura connu une belle carrière après tout.

Dans la même catégorie