/regional/montreal/montreal

Le cadre financier de Projet Montréal attaqué par l’Équipe Coderre

Des candidats de l’Équipe Coderre ont attaqué à nouveau le cadre financier de Projet Montréal à deux jours du scrutin lors d'un point de presse duquel était absent le maire sortant.

Sept des 474 promesses de Projet Montréal coûteraient plus de 800 millions, selon eux.

«C’est sérieux une élection, pas seulement une fête où on promet des choses. [...] on doit dire d’où vient l’argent», a lancé la candidate à la mairie Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Anie Samson. Elle était accompagnée du candidat à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville, Harout Chitilian.

La situation est si préoccupante qu’elle pourrait mettre la ville «en danger», selon Mme Samson.

«Si on coupe les revenus et on promet plein de gratuité, l’argent va venir d’où? [L'argent] ne pousse pas dans les arbres», s’indigne-t-elle.

Le dossier est clos

Questionné sur l’apparence de conflit d’intérêts concernant le président du CA de Montréal c’est électrique! qui siégeait aussi à la Fondation evenko, Harout Chitilian a dévié du sujet en revenant au dévoilement des chiffres de vente de billets de la Formule E.

«Le maire a fait son cri du cœur, le maire s’est excusé, donc pour nous ce chapitre-là est clos. [...] On est ici présentement pour chiffrer les engagements de l’opposition», a-t-il dit.

«Le maire a attiré le procureur en chef de la commission Charbonneau, M. Gallant, pour mettre de l’éthique et de l’intégrité dans la gestion municipale. S’il y a des enjeux dans l’administration avec les contrats de la Ville ou avec ses partenaires, il nous dira s’il y a des correctifs à faire. On ne s’improvise pas éthicien ou gestionnaire de contrats publics», a ajouté M. Chitilian.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.