/finance/homepage

Le ministre Leitao s’inquiète du manque de main-d’oeuvre

Agence QMI

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, accueille avec des sentiments partagés les chiffres de création d’emplois dévoilés vendredi matin.

Il se réjouit de voir les emplois être créés par milliers à travers la province, surtout des emplois à temps plein dans le secteur privé.

«Ce qui est encore plus positif, c’est que c’est une tendance qui est là depuis un an et demi au moins. Ce n’est pas l’histoire d’un seul mois, c’est solide, ça se maintient», a commenté le ministre en entrevue à TVA Nouvelles.

Mais du même souffle, M. Leitao commence à s’inquiéter de la pénurie de main-d’œuvre qui touche maintenant tous les secteurs et non plus seulement les emplois spécialisés.

«L’économie québécoise fonctionne à plein régime, on a un enjeu de manque de personnel, de pénurie de main-d’œuvre. C’est difficile pour les manufacturiers de trouver des apprentis, c’est ça notre plus grand problème», a commenté le ministre Leitao.

Le taux de chômage a peu varié en octobre au Québec comparativement au mois précédent, passant de 6,0 % à 6,1 %, mais c’est la province canadienne qui connaît la hausse la plus prononcée de l'emploi au pays, a fait savoir Statistique Canada vendredi.

Selon les données de l’agence fédérale, l'emploi a progressé de 18 400 dans la province. C'est grâce notamment à l'emploi à temps plein qui a augmenté de 33 000.

Sur un an, l'emploi au Québec a connu une progression nette de 66 500 (+ 1,6 %) et 79 400 emplois créés étaient pour des postes à temps plein.

Au pays, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour s'établir à 6,3 % en octobre. Comme au Québec, l’emploi a progressé (35 000) pendant le mois, en raison notamment de l'emploi à temps plein (+ 89 000).

«Le taux de chômage a enregistré une tendance à la baisse au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en octobre, diminuant de 0,7 point de pourcentage», peut-on lire dans un communiqué de Statistique Canada.

Plusieurs secteurs ont connu des hausses d’emploi, notamment dans la construction, l'information, la culture et les loisirs, ainsi que l'agriculture. En revanche, l'emploi a diminué dans le commerce de gros et de détail.

Ailleurs au pays, comme au Québec, d’autres provinces ont connu des hausses d’emploi. C’est le cas de l'Alberta (+ 12 000), du Manitoba (+ 4000), de Terre-Neuve-et-Labrador (+ 3400) et du Nouveau-Brunswick (+ 2300).

En Ontario, l'emploi a peu varié en octobre. Le taux de chômage a augmenté de 0,3 point de pourcentage pour se fixer à 5,9 %, en raison d'une augmentation du nombre de personnes à la recherche de travail.