/news/politics

Le PQ et QS veulent mettre fin à la «ségrégation scolaire»

GND Cloutier

Simon Clark/Agence QMI

Le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS) somment le gouvernement Couillard de prendre les mesures nécessaires pour corriger les «inégalités» qui divisent les élèves de l’école publique, un phénomène connu sous le terme de «ségrégation scolaire».

«Notre système d'éducation, ça ne peut pas être comme un sac de pommes où on met les plus belles sur le présentoir en avant, puis les plus poquées, bien, on fait de la compote avec», a imagé le porte-parole de QS, Gabriel Nadeau-Dubois, lors d’un point de presse avec le PQ, mardi.

«Notre système d'éducation, il faut qu'il prenne soin de tous les enfants, partout sur le territoire», a ajouté M. Nadeau-Dubois.

Selon le mouvement «L’école ensemble», la ségrégation scolaire consiste en la séparation des élèves dans des écoles ou des programmes en fonction de leurs revenus ou de leurs résultats scolaires.

Pour contrer le phénomène, les deux partis souverainistes se basent sur les solutions soumises par l’organisme qui propose la fin du financement public de l'école privée, la fin de la sélection des élèves au public et la consolidation de l'aide aux enfants en difficulté.

Si QS a appuyé sans détour les solutions proposées par le groupe qui l’accompagnait, le PQ s’est voulu plus prudent, notamment sur la question du financement de l’école privée par les contribuables.

«On partage la préoccupation qui est celle du vivre-ensemble, de la mixité sociale, de l'importance que nos jeunes Québécois apprennent à vivre ensemble dans la diversité», a expliqué le député péquiste Alexandre Cloutier, avant de préciser que la fin du financement public des écoles privées «n'est pas la proposition adoptée» lors du dernier congrès du PQ.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.