/finance/homepage

La guerre des quincailleries s’intensifie dans la province

Pierre Couture | Agence QMI

Le Groupe Patrick Morin compte 21 succursales au Québec.

Courtoisie

La guerre des pieds carrés dans le secteur de la quincaillerie s’accentue au Québec. Le quincaillier Patrick Morin lorgne maintenant des terrains dans la région de Québec et sur la Rive-Sud de Montréal, a appris «Le Journal de Québec».

«On est clairement en mode acheteur. On regarde actuellement toutes les opportunités pour prendre de l’expansion au Québec», soutient le directeur général du Groupe Patrick Morin, Daniel Lampron.

Selon nos informations, Patrick Morin cherche actuellement des terrains dans la région de Québec pour ouvrir des succursales. Des transactions seraient imminentes.

«Il y a beaucoup de terrains disponibles à Québec», fait valoir M. Lampron, ajoutant que l’entreprise espère ouvrir jusqu’à deux magasins par année d’ici cinq ans au Québec.

Déjà présent à Pointe-aux-Trembles, à Laval et à Valleyfield, Patrick Morin ne cache pas ses ambitions d’accentuer son emprise sur la Rive-Sud de Montréal.

Un Centre de rénovation Patrick Morin type emploie une centaine de personnes et compte une superficie d’environ 40 000 pieds carrés. Chaque ouverture d’un magasin nécessite des investissements de 10 à 15 millions $.

Engouement des Québécois

Selon M. Lampron, le secteur de la quincaillerie a connu un électrochoc il y a deux ans lors de l’achat de RONA et de Réno-Dépôt par le géant américain Lowe’s.

«On a senti à partir de cette transaction un engouement de la part des consommateurs pour acheter localement. Nos clients sont très conscients que, lorsqu’ils viennent chez nous, ils achètent à des intérêts québécois», a-t-il souligné.

Il faut dire que les Québécois ont un net penchant pour la rénovation, et cela se traduit par les ventes dans les quincailleries, qui ont connu une hausse de 10 % l’an dernier.

Le Groupe Patrick Morin, qui appartient à 100 % à la famille Morin de Joliette, compte 21 succursales au Québec (1400 employés) et un chiffre d’affaires annuel de 300 millions $.

Dans la cour de Canac

À Québec, Patrick Morin viendra directement concurrencer les quincailleries Canac de la famille Laberge, qui sont également en pleine expansion au Québec.

Canac, qui compte 27 quincailleries, prévoit ouvrir plusieurs magasins dans la région de Montréal au cours des prochaines années, dont à Longueuil et à Contrecœur.

Au Québec, l’industrie de la quincaillerie génère 6 milliards $ de revenus par année et 8 milliards $ si on inclut les ventes des grandes chaînes généralistes comme Walmart, Canadian Tire et Costco.

Patrick Morin

• Siège social : Joliette

• Nombre de succursales : 21

• Nombre d’employés : 1400

• Chiffre d’affaires : 300 millions $

Canac

• Siège social : L’Ancienne-Lorette

• Nombre de succursales : 27

• Nombre d’employés : 3200

• Chiffre d’affaires : Non disponible

Dans la même catégorie