/regional/montreal/monteregie

Jusqu'à deux jours d'attente pour voir un médecin à Granby

Kariane Bourassa | TVA Nouvelles

Des citoyens se sont retrouvés à devoir patienter pendant des dizaines d’heures à l'urgence de l'hôpital de Granby, ce qui a forcé la direction à prendre des mesures spéciales pour désengorger l’hôpital.

L'achalandage était si préoccupant à l’urgence, la semaine dernière, que quatre patients hospitalisés ont été transférés à Cowansville pour faire de la place.

 

La direction du CIUSS de l’Estrie a expliqué qu’il s’agit «de mesures exceptionnelles, mais essentielles».

La semaine dernière, l'urgence accueillait une quarantaine de patients sur des civières, soit le double de la capacité réelle. Plusieurs ont attendu jusqu’à 48 heures avant de voir un médecin.

Selon le président du Conseil pour la protection des malades, Paul Brunet, la moyenne québécoise est de 13 heures d’attente. «L’objectif du gouvernement est de 12 heures, on est loin de la réalité», a-t-il lancé en entrevue à Tva Nouvelles

En raison de ce taux d'occupation exceptionnel, des ambulances sont fréquemment détournés vers d'autres hôpitaux. Selon les ambulanciers, cette pratique survient près d’une fois chaque semaine.

Ceux-ci constatent un mécontentement chez les patients, car ce sont les malades qui payent lorsque leur transport est détourné. La facture pour un transport ambulancier est de 125 $, auquel s'ajoute un montant de 1,75 $ du kilomètre.

L'importante fréquentation de l'urgence ne serait pas liée à l'éclosion d'une maladie comme la grippe, mais simplement au vieillissement de la population.

Pour désengorger l’hôpital, les autorités misent sur l’ouverture prochaine d’un CHSLD qui accueillera près d’une centaine d’aînés. Depuis le 1er novembre, des soins sont également offerts aux patients sur leur fauteuil afin d’éviter de les placer sur des civières. Le CIUSS de l’Estrie souhaite également rediriger les personnes âgées vers leur médecin de famille et dans des cliniques de proximité.