/news/politics

«Une importante annonce» lundi pour le troisième lien Québec–Lévis

Marc-André Gagnon | Agence QMI

 - Agence QMI

Le gouvernement Couillard procédera lundi matin «à une importante annonce» concernant le projet de troisième lien, en présence des maires de Québec et de Lévis.

Selon ce qu’a pu apprendre le «Journal de Québec», il s’agira, pour l’éventuel troisième lien entre les deux rives, de l’étape la plus importante franchie depuis la création du bureau de projet, en juillet dernier.

Les médias ont notamment été conviés à une séance d'information technique qui aura lieu à 9 h 15, aux bureaux de la direction régionale du ministère des Transports, où se trouve également le bureau de projet du troisième lien.

Vers 10 h, une conférence de presse réunira ensuite la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, et ses collègues ministres responsables des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, Sébastien Proulx et Dominique Vien. Les maires de Québec et de Lévis, Régis Labeaume et Gilles Lehouillier, que l’on n’a pas souvent eu l’occasion de voir ensemble depuis l’abandon du projet de SRB, seront aussi présents.

Interrogé à ce sujet en marge d’une annonce sur un autre sujet, le ministre Sébastien Proulx s’est limité à confirmer qu’il y aura une conférence de presse.

«On discutera effectivement du bureau de projet, mais peut-être tout de suite baisser vos attentes pour ne pas que vous passiez la fin de semaine à penser qu’il y a un lieu, une date et un site. On n’est pas là, a-t-il prévenu. On fait le suivi de ce qui se fait dans le cadre du bureau de projet.»

De l'avant-projet au mode démarrage

Tout porte à croire que le gouvernement lancera l’appel d’offres pour la réalisation de l’étude d’opportunité, que l'équipe du bureau de projet préparait depuis l'été dernier.

La création de ce bureau de projet, doté d’un budget de 20,5 millions $, avait été annoncée au printemps dernier, dans la foulée du budget du gouvernement Couillard. Il a finalement été mis sur pied en juillet et une dizaine de personnes ont été embauchées pour amorcer différentes études et analyses en vue de l’implantation d’un troisième lien interrives.

L’équipe qui est dirigée par Stéphane Dallaire en était encore récemment à finaliser les documents d’appel d’offres pour l’étude d’opportunité.

Il s’agit de la deuxième phase importante dans le cheminement de tout projet majeur d’infrastructure publique. On passera donc de l'étape d'avant-projet à celle de démarrage. Ce n'est qu'une fois le dossier d'opportunité complété que le projet passera en mode planification.

Dans la même catégorie